Les étapes à suivre pour un achat immobilier

Une acquisition immobilière est un projet important. Connaître les diverses démarches à effectuer vous évite le stress dans la réalisation de celui-ci. Découvrez dans cet article toutes les étapes qui jalonneront votre projet d’achat immobilier.

Posez-vous les bonnes questions avant d’acheter

Vous êtes primo-accédant ? Acheter votre tout premier logement requiert une réflexion approfondie pour éviter d’éventuels regrets dans le futur. N’oubliez pas qu’une acquisition est un projet qui va vous endetter pour de nombreuses années. Si vous prenez un crédit immobilier pour sa réalisation, cela se rembourse généralement sur 25 ans. Autant donc, bien réfléchir avant de vous y lancer, en vous posant les bonnes questions. Parmi celles-ci, demandez-vous si, selon votre situation financière, familiale et professionnelle, l’achat est réellement plus intéressant qu’une location. Pour qu’une acquisition immobilière soit plus rentable que la location, vous devez conserver suffisamment longtemps votre logement (environ 7 années). Ainsi, si votre situation géographique n’est pas stable à cause de votre emploi par exemple, la location est certainement une meilleure option pour vous.

Quel type de maison choisir ?

Chaque bien immobilier a ses propres caractéristiques qui déterminent son intérêt pour les acquéreurs. Souhaitez-vous acheter une maison entière ou un appartement ? Dans le cas d’une maison, préférez-vous une maison de plain-pied, à étage ou en L ? Le bien immobilier est-il bien exposé pour que vous puissiez bénéficier chez vous d’une bonne luminosité ? Combien de pièces doit avoir votre future maison ?

Ensuite, vous devez déterminer si vous préférez un bien neuf, une maison ancienne ou encore si vous voulez vous orienter vers le marché de l’immobilier de luxe. Une maison neuve est plus chère. En revanche, c’est une maison économe en énergie, sécurisée et plus confortable. Un bien ancien est plus accessible et peut posséder un charme unique qu’on ne retrouve pas dans le neuf. Pensez seulement à chiffrer les coûts des éventuels travaux à effectuer dès le départ pour éviter les mauvaises surprises. Vous préférez une maison atypique, une résidence de luxe, une villa haut de gamme, ou un bien de caractère ? Le mieux serait de vous orienter directement vers un professionnel comme Barnes qui est spécialisé dans ce secteur. Celui-ci vous propose différents biens de prestiges situés sur la côte basque.

Choisissez, visitez et ne vous pressez pas !

Un bien vous a plu ? Vous avez alors décidé de faire une visite à l’heure convenue avec le propriétaire. On vous conseille d’arriver un peu en avance pour voir le quartier, les alentours. Les transports en commun sont-ils à proximité ? Qu’en est-il de la distance du bien avec les commerces, les écoles, etc.
Puis lors de votre visite, ayez l’œil sans vous presser. Ne vous fiez pas aux apparences. Inspectez toutes les pièces, du sol au plafond. Demandez au propriétaire les diagnostics réalisés. Ceux-ci vous renseignent sur l’état des divers éléments de la maison.

Négociez le prix

Vous devez en premier lieu vous renseigner sur le prix pratiqué dans la région où se trouve le bien. Ceux-ci vous permettent de connaître si le prix que propose le propriétaire est juste ou si c’est trop élevé. Sachez négocier en fonction des renseignements que vous avez.
N’oubliez pas que le prix d’acquisition du bien aura des impacts sur le budget total à consacrer à l’achat. En effet en dépendent les frais de notaire, les frais d’agence, l’intérêt bancaire, etc. Ceux-ci sont tous proportionnels au prix du bien. Ainsi, si vous parvenez à faire baisser 10 % du prix du bien, cela permettra de diminuer de 20 % le coût total de votre acquisition immobilière. Quand vous vous êtes mis d’accord sur le prix, vous allez signer un compromis de vente. Cela vous engage à acheter le bien sauf en cas de refus de financement.

Trouvez votre financement

Vous connaissez le prix du bien ? Il vous faut maintenant trouver le meilleur financement pour son acquisition. Faites jouer la concurrence entre les différents établissements emprunteurs afin d’obtenir un bon taux. Après l’accord de l’organisme de prêt, il ne vous reste plus qu’à finaliser la transaction en signant l’acte de vente définitif chez le notaire. Récupérez vos clés et installez-vous dans votre nouvelle maison.



Laisser un commentaire